Rencontre citoyenne : La déprise agricole : l'incendiaire majeur de nos campagnes !

› Le 17/04/2019 à Joyeuse
Lors de ces dernières décennies, la spécialisation et la mécanisation de
l'agriculture ont provoqué la fin de la petite exploitation familiale et vidé nos
campagnes de la majorité de leurs paysans...

La friche a envahi les terres inexploitées devenues ainsi la proie facile des incendies, tant accidentels que criminels.Cette déprise agricole s'est accompagnée d'une urbanisation souvent anarchique et source de départs de feux liés aux écobuages.
Face à cette situation, la puissance publique et notamment les
départements ont investi massivement dans la défense contre les incendies,
afin de protéger forêts, garrigues et toutes ces nouvelles habitations
éparpillées dans la nature : renforcement des matériels des pompiers,
moyens aériens (canadairs), pélican-drome de Lanas, réserves d'eau dans les
massifs, ouverture de pistes, création d'un corps de forestiers sapeurs,
aménagement de tours de gué pour la vigie estivale, etc.
En parallèle, la législation a établi de nouvelles réglementations sur
l'écobuage et l'entretien des espaces autour des maisons. Avec quels succès ?
Pour enrichir les débats et mieux cerner la complexité de ces problèmes,
nous avons sollicité le concours de responsables, élus ou professionnels, du
SDIS (Service Départemental Incendie et Secours). Nous souhaitons la
participation, des agents de l'ONF (Office National des Forêts) et de la DDT,
des pompiers, des forestiers sapeurs, des propriétaires de forêts, des
agriculteurs, des militants naturalistes,... tous les artisans au service de la
protection des biens, des personnes et de notre environnement paysager.