Rencontre avec Delphine Minoui autour de son ouvrage « Les passeurs de livres de Daraya », Editions du Seuil, 2017.

› Le 12/10/2018 à Aubenas
Une rencontre proposée par la librairie Tiers-Temps dans le cadre de la manifestation « Que peut le livre ? Propositions autour des 35 ans de la librairie du Tiers-Temps. ».

De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d’exhumer des milliers d’ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville.
Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature.