Exposition « En marge(s) » : Autoportraits écrits et portraits dessinés à la lisière du lisible

› Le 20/09/2019 à Aubenas
Les formes épurées d’Elsa Ohana proposent des micro récits du féminin et de la mémoire. Ses recherches autour de l’effacement entrent en résonance avec l’idée de la Marge comme un territoire de l’exil. Rencontre avec Elsa Ohana le samedi 5 octobre à 15h.

Des effacés, comme des corps gommés, par le nécessaire oubli de notre inconscient collectif. Ses Effacés relèvent d’une matérialité floue, d’une impression fugace. Des visages qui nous fixent frontalement ; temporalités fixées et disloquées dans un tiers-temps insaisissable.
A leurs côtés, des collages et des textes : « Je suis… autoportrait d’un détenu ». Ces écrits ont été réalisés par les élèves de l’atelier d’écriture du Centre d’Arrêt de Privas mené par Aurélia Schubert (Responsable Locale de l'Enseignement). *
Une proposition de l'association Les Mots dégelés.
Tout public.